La technologie de demain : La réalité augmentée

Savez-vous ce que c’est?

Voici la définition de Wikipedia:

La réalité augmentée est la superposition de la réalité et d’éléments calculés par un système informatique en temps réel. Souvent, elle désigne les différentes méthodes qui permettent d’incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d’images. Elle s’applique aussi bien à la perception visuelle qu’aux perceptions proprioceptives comme les perceptions tactiles ou auditives. Ces applications sont multiples et touchent de plus en plus de domaines. Exemple : Les jeux vidéo, l’éducation par le jeu, les chasses aux trésors virtuelles, le cinema et la télévision, les industries (conception, design, maintenance, assemblage, pilotage, robotique et télérobotique…etc.) ou le champ médical.

La réalité augmentée est loin d’être une technologie récente, mais qui aurait cru qu’elle serai accessible un jour au public?

1901 : Une vision

Le concept de la réalité augmentée fut imaginée en 1901!

C’est un auteur bien connu, L. Frank Baum « Le magicien d’Oz ». Ce visionnaire qui s’ignore fit une véritable description des fonctionnalités des lunettes lancées 110 ans plus tard : les Google Glass.

La première machine de réalité augmentée :

C’est en effet en 1968 qu’Ivan Sutherland crée la première machine de réalité augmentée.

Evidemment limitée par les technologies de l’époque, elle permet cependant six degrés de liberté, et met en oeuvre un casque à vision transparente.

A cette époque, le terme « réalité augmentée » n’existe même pas encore, puisqu’il fallu attendre 1992 pour qu’il soit proposé par Tom Caudell et David Mizell, avant que sa définition précise, qui fait encore aujourd’hui référence, soit exposée par Paul Milgram et Fumio Kishino en 1994.

Un pas important franchi en 1996, avec l’introduction par Jun Rekimoto des marqueurs 2D, permettant la visualisation d’objets virtuels avec six degrés de liberté. Cette technologie sera largement diffusée trois ans plus tard par Hirokazu Kato et Mark Billinghurst, au travers de leur plateforme de développement en « logiciel libre » AR Toolkit :

Elle sert encore aujourd’hui de base à de nombreuses réalisations de réalité augmentée, telle la version utilisable à la maison des « animaux du futur » du Futuroscope de Poitiers.

C’est en 1997 qu’a été présentée la première application de réalité augmentée en extérieur, préfigurant les applications actuelles sur smartphone, du type Layar… avec un ordinateur dans un sac à dos!

Mais la réalité augmentée telle que nous la connaissons aujourd’hui, sur nos téléphones mobiles, est réellement apparue en 2003. C’est le jeu de chasse aux moustiques « Mozzies » sur téléphone mobile Siemens.

La petite histoire de la réalité augmentée n’est pas complète. Il y a eu d’autres étapes mais je ne juge pas bon de vous en parler car ce n’est pas aussi intéressant. Je n’ai pas envi de vous perdre avant la fin de cet article.

Que nous réserve l’avenir?

Une réalité augmentée sans lunettes peut-être ? C’est ce qu’étudie Thierry Dutoit (UMONS) qui d’ailleurs présente son projet au mois de février 2018. Nous verrons bien ce que ça donne. Les utilisations sont nombreuses et nous sommes aux balbutiements de toutes les possibilités que nous offrira cette technologie et ses dérivés.

Merci de m’avoir lu.

Followeurs, followeuses… C’est tout pour le moment.

Bruno.

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *