You are currently viewing Copywriting Example PDF • Structure • Page de vente

Copywriting Example PDF • Structure • Page de vente

Toutes les personnes qui recherchent à créer une activité en ligne, se confrontent, à un moment donné, au métier du copywriter. Quelle est cette compétence ? Est-ce un mode de vie ? Est-ce une qualité à avoir ? Pouvez-vous vous former ? Devez-vous apprendre cet art subtil ou préférez-vous plutôt faire confiance à un pro ? Car oui, cet un métier du web mais qui malheureusement, ne s’apprend pas à l’école.

Avant de vous donner la structure promise (le pdf est tout en bas de cet article pour les plus pressés d’entre vous), je vais tenter de vous expliquer un peu cette profession méconnue.

Sommaire

  1. Définition
  2. Comment se former
  3. Le commencement : le titre
  4. Est-ce un métier d’avenir ?
  5. Conclusion et la structure pdf

1 • Définition du copywriting

Faites un tour d’horizon des différents sites et des diverses vidéos présents sur la toile et vous avez plus ou moins une définition similaire.

L’art et la manière de vendre, d’engager vos prospects avec les mots.

Ne vous y trompez pas, vous n’avez pas besoin d’être un crack tel un Molière pour exercer cette profession. Au contraire, le langage soutenu ne vend pas. D’ailleurs, cette compétence n’est pas enseignée dans les écoles en France. Ce n’est même pas abordé en cours en tant que sous discipline alors qu’au Etats-Unis par exemple, tout le monde connaît ce métier et ce depuis les années 60. Beaucoup d’ouvrages ont été publié par les plus grand maîtres du genre.

Pour ne citer qu’eux :

  • David Ogilvy, « On advertising »
  • Jim Edwards, « Copywriting secrets »
  • Tom Hopkins, « La vente »

D’autres auteurs ont publié des livres sur des sujets utilisés par les copywriters comme la persuasion, l’empathie, l’influence, les émotions et le storytelling. Nous avons ici affaire à :

  • Robert Cialdini, « Influence et manipulation »
  • Robert Green, « 48 lois du pouvoir »
  • Dan Kennedy, « The ultimate sales letters »
  • Ryan Holyday, « Croyez-moi, je vous mens »
  • Christian Salmon, « Storytelling : la machine à fabriquer les histoires et formater les esprits »

Et en France alors, il n’y a personne ? Très peu de personnes se sont prêté à l’exercice mais cela est normal puisque les américains l’ont déjà fait. Il suffit de traduire et le tour est joué. Nous avons 3 auteurs qui s’y sont risqués (à ma connaissance) et qui ont produits des ouvrages remarquables :

  • Selim Niederhoffer « le guide du copywriting
  • Nathan Rovesti, « Neuromarketing, copywriting et communication assertive »
  • Olivier Morel, « Copywriting, 100 secrets »

Il existe également 3 personnes qui produisent du contenu de qualité sur leur site respectif autour du sujet :

  • Stan Leloup, « Marketing Mania »
  • Selon Niederhoffer, « les mots magiques »
  • André Dubois, « Traffic Mania »

Pour terminer, sur YouTube, 5 acteurs principaux se démarques par leur excellente approche pédagogique:

  • Sélim Niederhoffer (oui encore lui), « Les mots magiques »
  • Raj, « We’re copywriter »
  • Weldo, « Weldo »
  • André Dubois, « André Dubois »
  • David Laroche, « Marketing Mania »

2 • Comment se former ?

J’ai relevé énormément de sites et de personnes qui proposent des formations en ligne. A mon sens, seules quelques unes proposent un contenu de qualité, le reste n’en vaut pas la peine. Je conseille les formations des personnes citée ci-dessus. Les étudiants participant ont rencontrés le succès, pour la plus part et vivent de leur passion. Vous avez les témoignages dans les vidéos de ces Youtubeurs ou dans leurs newsletters.

Pour ma part, je débute dans le métier, je ne peux donc pas encore proposer de formations complètes et qualitatives. J’espère le faire d’ici quelques mois. Pour l’heure, je me contente de vous partager ce que j’apprends, gratuitement.

3 • Le commencement : Le titre

Si un chapitre s’intitule « À ne pas manquer absolument », ce serait bien celui-ci. Avant de parler de contenu, j’attire votre attention sur le titre. La raison est simple, un titre vous fais cliquer ! Si vous lisez cet article c’est le titre vous y a poussé. Continuer la lecture, c’est un autre aspect, que je ne traite pas ici.

Qu’est-ce qui compose un bon titre ?

Une excellente accroche qui donne envie de cliquer aux visiteurs, d’aller voir le contenu de l’article, de la publication, de l’email, du post Linkedin, d’une vidéo, d’une lettre de motivation, etc…

Oui vous avez bien lu, une lettre de motivation peut également être copywritée.

Prenons un exemple : Un email

Ce type de contenu est le plus parlant en ce qui concerne les titres car dans une notification, seul l’objet (le titre) et quelques mots du début du message apparaissent. Il faut qu’il soit donc engageant.

Exemple de bons titres dans un domaine très concurrentiel, la perte de poids:

  • Comment perdre 10 kilo, sans efforts.
  • 2022, une année amaigrissante pour vous
  • Maigrir de 10 kg dans 10 minutes

Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres car il en existe des milliers et ce n’est pas forcément toujours les mêmes qui « performent ». Cela dépend de l’état du marché et des évènements d’actualité, à l’heure où vous rédigez vos contenus.

Vous n’écrivez pas, alors que la guerre en UKRAINE fait rage, « partez en guerre contre vos 10 kilo de trop », ce serait déplacé. Par contre, en temps de paix oui.

4 • Est-ce un métier d’avenir ?

D’après-vous, aurons-nous besoin de vendre dans 1 an ? Dans 5 ans ? Dans 10 ans ? Dans 50 ans ?

La réponse est oui, tant qu’il y aura de l’argent sur cette planète ou tant que l’humanité aura besoin d’engagements, pour des produits et des services.

En face de chaque produit, vous devez donc avoir un acheteur. Et comment cette personne passe à l’action ? C’est voulant combler une lacune, un problème, un besoin ou une envie.

Vous connaissez sûrement le film « le loup de Wall-street » avec Di Caprio ? Il y a une phrase mythique et culte : « Vendez-moi ce stylo ! »

C’est l’essence même qui différencie un bon, d’un mauvais copywriter et si vous savez répondre juste à cette question, sans partir sur un argumentaire citant les aspects visuels et techniques de cet article, alors vous avez tout juste.

Définir les douleurs du prospect et lui montrer les bénéfices que votre produit lui apporte s’il s’en sert. Faite lui une comparaison avant/après, donnez-lui quelques preuves sociale et le tour c’est parti pour la recette miracle. Et en plus, ça peut vous rapporter gros.

Ce métier a donc son avenir tout tracé et cette compétence tant à se spécialiser (se nicher) sur des thématiques de plus en plus concurrentielles. N’oubliez pas que nous sommes à l’ère du numérique et du digital. Même les lettres de motivation se mettent au copywriting.

Le confinement de 2020 accélère cette transition car c’est la suite logique (web3), de l’évolution d’internet. Tout se dématérialise. De la simple action de payer sa baguette de pains, à la demande de votre carte grise pour votre véhicule, tous les domaines y passent.

5 • Conclusion et structure PDF

Comme tout métier d’écriture, le syndrome de la page blanche vous guette. C’est une raison suffisante pour utiliser une ou plusieurs structures pour la création de votre contenu. La structure est un squelette qui vous permet de commencer avec les différentes sections à mettre en place dans votre page de vente. Bien entendu, il n’existe pas de modèle universels mais c’est plutôt un moyen de ne rien oublier, certains éléments sont cruciaux, comme l’appel à l’action ou encore les preuves sociales. Leurs emplacements varient suivant le secteur d’activité et les produits pour lesquels vous écrivez, mais l’essentiel est qu’il soit présent.

Chose promise, chose due, entrez votre email ci-dessous pour recevoir votre structure de base. (Pour la rédaction d’une page de vente). Ce document est le mien, je l’ai développé au fil de mon apprentissage et je m’en sert pour mes page de ventes. Vous pouvez en disposer comme bon vous semble et c’est gratuit.

Bruno de Myziggi

Nous sommes heureux que vous ayez décidé de vous inscrire chez nous.
Veuillez prendre quelques secondes et remplir les détails de la liste afin de vous inscrire à notre liste.
Vous recevrez un e-mail pour confirmer votre inscription, juste pour vous assurer qu’il s’agit bien de vous.

Je suis fan de vos clients

Bruno de Myziggi

PS • Oú se procurer Les ouvrages recommandés ? Cliquez

David Ogilvy, « On advertising »

Jim Edwards, « Copywriting secrets »

Tom Hopkins, « La vente »

Robert Cialdini, « Influence et manipulation »

Robert Green, « 48 lois du pouvoir »

Dan Kennedy, « The ultimate sales letters »

Ryan Holyday, « Croyez-moi, je vous mens »

Christian Salmon, « Storytelling : la machine à fabriquer les histoires et formater les esprits »

(Transparence: ce sont des liens affiliés, je perçois une toute petite commission si vous achetez)

Laisser un commentaire